jeudi 29 novembre 2012

L'économie chinoise dans le creuset


Après avoir fait un petit topo de la situation américaine, je vais aborder le cas chinois.
Cette série de graphiques et d'analyses sera regroupée in fine au sein d'une étude complète.


La Chine est frappée de plein fouet par la crise, le prix des denrées alimentaires et le chômage ont explosé. Emeutes de la faim, grèves, conflits, fleurissent un peu partout sur l'ensemble du territoire chinois.
La Chine a officiellement reconnu 80.000 «incidents de masses» (des émeutes et manifestations) en 2007, un chiffre qui est passé à 
120 000 en 2008 avec le début de la crise.


Or, il n faut pas perdre de vue qu'avec 20 millions de nouveaux arrivants par an à intégrer dans le marché de l'emploi, la Chine a l'obligation de dépasser les 7% de croissance chaque année, le seuil minimum. 



On le voit, la Chine s'approche dangereusement des 7% qui est pour ma part la limite de rupture.
Au T4 (2012),  la Chine, malgré les commandes de Noël, devrait frôler cette limite.
  
D'ailleurs, ce ralentissement de l'économie chinoise est clairement perçu par les marchés et le Shanghai Stock Exchange (SSE), l'indice qui regroupe toutes les valeurs cotées à la bourse de Shanghai,  s'effondre totalement.

Source : zonebourse

Le mur des 1700 points (crise de 2008) sera franchi en 2013 ainsi que le point de rupture des 7% de croissance. Elle devrait atteindre le chiffre de 5% au T4 2015.

1 commentaire:

  1. Bonjour Gilles
    j'ai publié ton post sur sos-crise, cordialement eva

    RépondreSupprimer